Propositions d'évolution du Standart

Publié le par Eric S475

Bonjour à tous

 

A l'initiative de leurs représentants nationaux, les pilotes français de la classe Standart se sont réunis lors du Gp de biscarrosse.

Ordre du jour :

- Définition des documents de référence pour la jauge Standart

- Réflexion sur les propositions de JP Krisher

- Améliorations à apporter au Standart sur le plan de la fiabilité

 

Ci dessous un trés...trés long échange avec Jean Philippe Krisher sur les propositions d'évolutions en terme de fiabilité .

Nombre de nos propositions ont été retenu et la procédure d'évolution de la jauge sera trés prochainement soumise à Seagull puis à l'Issa et enfin à la Fisly pour mise à jour du cahier des spécifications de la classe Standart

 

 bonne lecture

Eric S515

 

From: PERRAUD Eric
Sent: Wednesday, December 07, 2011 9:49 AM
Subject: CR Evolution standart

 

Salut Jean philippe

 

A tes bons soins Jean Philippe pour voir comment finaliser tout cela, on officialise la procédure ce week à St Malo.

 

Compte rendu des suggestions françaises et finalisation des actions

 

Les points B1-B5-C3 et JAUGE sont acceptés et nécessitent une mise à jour du cahier des spécifications --> Procédure ISSA  

Les points B3-C1-C2-C4-C5 sont acceptés --> application Seagull et mise à jour listing pièces si nécessaire

Les points B4 laissé à la discrétion de Jean Philippe pour test supplémentaires

Les points B2-C6 sont jugés non mature

 

 

Afin d' instruire auprès de l'issa un unique " package", il est je pense raisonnable d'attendre la proposition qui sera retenue pour les jantes futures ? Sujet trés complexe

 

 

De : s475 [mailto:s475@charsavoile.fr]
Envoyé : mardi 6 décembre 2011 22:44
À : PERRAUD Eric
Cc : S60 Bertrand Pouwels; S445 Thierry Levebvre; S421 Club Francois Garnavault; Philippe Vigneron
Objet :
CR Evolution standart - pour avis et diffusion sur le site 

 

De/from Eric PERRAUD - S515 ( ex S475)

   Représentant national pour la classe Standart

 

En noire les améliorations proposées par les pilotes Français

En bleu les réponses de Jean Philippe, que je remercie ici pour sa grande disponibilité lors de notre entrevue et nos échanges mail. Merci également à l'équipe seagull pour leur gentillesse et leur compétences.

En Orange la synthèse des échanges et les actions à engager

 

Salut Jean Philippe

 

Tu trouveras ci dessous les avis, remarques et propositions collectées auprès des pilotes nationaux lors du dernier GP.

Le souhait des pilotes est de voir la jauge évoluer sur des solutions matures.

Eric S515

Bonjour à tous, 

ici Jean-philippe, je réponds ci dessous dans ton mail Eric et vous tous en copie, Philippe, Thierry, François, Bertrand, Pierre, et Yann 

donc il s'agit de mes réponses/ mes points de vue suite au rapport de la réunion des Standartistes à Biscarrosse, rapport qu' Eric Perraud à eu la gentillesse de faire. 

 

A - Définition des documents de référence pour la jauge Standart 

  1. A l'initiative de leurs représentants nationaux, dans le cadre de la préparation de la jauge pour le CM2012, les pilotes de la classe Standart se sont réunis pour définir quels documents font référence et assure la monotypie ( jauge ) de la classe Standart. L'unanimité s'est prononcée pour la conjonction des documents suivant
    • le cahier des spécifications " Standart " ( dispo sur le site de la Fisly - Version au 1/05/2009 ) 
    • a liste des pièces détachées Seagull ( dispo sur le site constructeur )

Ceci afin de mettre un terme à la "mémoire" et au "sous entendu" d'un tel ou un tel qui s'immisce encore trop souvent dans l' interprétation de la jauge et perturbe sa lisibilité.

Il faut régulièrement s’assurer que ces 2 documents sont à jour


B - Réflexion sur les propositions de JP Krisher 

  1. Ceintrage des essieux : Ajout d'un tube Ø35x2 ou x5 de longueur à definir ou toute autre solution a tester permettant de les robustifier . Egalement, de façon a assurer un meilleur serrage de la vis exterieure du déport de roue, peut on ajouter 20mm au tube Ø45 ( L= 1135 )  serrage sur 2 tubes au lieu d'un.  

oui je serais favorable à cet ajout de tube que tout le monde peut facilement faire, et c'est pour ainsi dire pas coûteux du tout. (chute de tube diam 35x2 longueur 29 ou 30 cm - je connais un Belge Alain Lebrun qui a fait des essais en entraînement et qui m'a dit que c'est parfait, ça ne plie plus). Il faut savoir/se souvenir qu'il y a 22 ans quand j'ai dessiné le Standart', je ne pensais pas qu'on lui aurait fait subir de tels passages dans les trous canivaux etc.. 

 OK pour l’ajout d’un tube Ø35 L350 ( ou TBD)

J’ai également proposé de remplacer le scotch de sortie d’essieux par un film rigide de 0.40 d’épaisseur et longueur 125 ceci afin d’être parfaitement uniforme dans la réalisation des essieux et d’éviter une "cassure" franche en sortie de châssis suivant les réglages. Divers test sont en cours par mes soins ( modélisation informatique des efforts et test sur le terrain prochainement )

 

Oui tu as raison, on ferait/je ferais mieux d'avoir le diam 45 de même longueur que le diam 50, et là on n'aurait même pas à le dire à la Fisly, peut-être juste à Pierre (Issa pour info).

 Même longueur moins la place des bouchons ( soit moins 10mm si 2 bouchons internes )

La Modif du cahier des spécifications me parait souhaitable pour etre clean auprés des pilotes

  1. Essieux carbone : Rupture de monotypie du fait du comportement différents de la machine et coût important - Avis réservé - solution jugée non mature

En effet il n'y a pas urgence et pas besoin de dépenser pour le moment, surtout qu'on aurait déjà une solution : un petit bout diam 35 "à cheval en sortie de châssis" à ajouter dans l'essieu actuel, et ça ferait bien l'affaire. 

  1. Barre de direction unique : 2 pilotes ont testé cette solution et leur position n'est pas unanime. J'ai d'autre part relevé sur un char ( immobile ) équipée de cette barre unique une perte d'environ 25% de l'inclinaison de la roue. La flexion de la tringle ne parait pas suffisante en sortie de coque pour assurer une incidence de la roue en tout point comparable a la solution actuelle. Avis réservé - solution jugée non mature

Là si si, on est au point, on a regardé avec François, je suis passé à Asnelles mardi 15 Nov, et c'est le demi volant qui coinçait/butait contre le boute de pouliage passant entre tube diam 45 de support poulie et axe de demi-volant et ça faisait "butée", regardez: on a passé le bout en dessous et ça marche maintenant, il peut tourner à fond des 2 côtés

J’ai monté cette barre unique sur mon nouveau char, je confirme pas de problème pour les butée. Juste un peu plus dur quand on s’en approche…un peu comme une direction assisté . Il faut être vigilant au design et a la longueur de cette barre, je te ferais parvenir les photos que j’ai faites de cette barre

  1. Position volant coque taille 2 : Sans objet car aucun retour d'expérience coque T2 et de fait gros doute sur la compatibilité avec la tringle unique.

Si si, ça marche très bien, on l'a sur le Standart' taille 2 blanc ici, Yann Demuysere l'a essayé, ça marche très bien, il a demandé à Johann Saubry, un grand pilote Cl 2 , de s'installer dans le char, il pouvait rentrer dedans grâce à ce demi-volant rehaussé. 

Cela nécessite une découpe supplémentaire de la coque et doit être testé avec la barre de direction unique. Au bons soins de Jean Philippe  

  1. Gente a gros roulement 20/42 et nouvelle fusée : Une solution réellement intéressante en terme de sécurité et de fiabilité, mais il y a rupture de monotypie et coût important. Les pilotes souhaites savoir si le seul moyeu usiné peut être adapté par leur soins sur leurs propres gentes et quel serait le coût des pièces ( moyeu + fusée )

là (sorry j'ai mis du temps à répondre) mais depuis on s'est vu Eric Perraud, et il y a peut-être d'autres solutions, enfin on va réfléchir encore avant de se précipiter. 

En effet ce sujet est très complexe et fait l’attention d’une étude particulière. Pour résumer, les roues arrières ne sont plus fabriquées et le stock actuel couvre la fabrication d’une dizaine de Standart

Eric Perraud – S515 - se propose d'investiguer plus en avant sur ces points auprès de Jean philippe.

 

C - Améliorations à apporter au Standart sur le plan de la fiabilité

  1. Tendeur de latte alu : Remplacer la vis en plastique qui ne tient pas le choc par une vis inox CHC et tete plastique sertie ( Norelem ref 06132 par ex - voir PJ. ) Ajouter un lamage Øde la vis +1mm et  prof 2.5mm sur la partie mobile ( face à la vis ) servant ainsi de guide afin d'éviter que la vis ne rippe de coté ce qui a pour effet de contraindre les tiges jusqu'a la rupture au niveau du filetage.

Oui j'ai vu aussi avec Eric, il a raison, je vais améliorer le tendeur de latte, (pour l'historique c'est suite à l'arrêt de production chez ..selectroshiem ou.. in England, et par perte de qualité de sertissage des tiges diam 2,5 chez Bainbridge qu'on a été contraint/obligé d'en faire faire 1000 tendeurs, pas par plaisir, mais par nécessité. Donc là on va affiner la mise au point de ceux ci comme le suggère judicieusement Eric.

Perçage Ø5.5 profondeur 2.5 : cela est parfait

  1. Remplacer les boulons  M10 qui bloque les essieux par des M12x40 ( les même que ceux qui fixe la coque il me semble) Il n'y a rien a changer et le serrage est bien plus adapté.

Pourquoi pas, il est vrai que les écrous nylstop M10 (ainsi que les M14 en bout de fusées sont de fréquent source d'emmerdements (excusez le terme), mais la cause provient des écrous qui arrachent les pas-de-vis, et ça arrive fréquemment même avec de l'huile, voire même avec de l'huile de coupe, ce en M10 et en M14, pas en 8 ni en 12, donc alors volontiers, why not du 12. D'ailleurs pas mal de pilotes sont déjà en 12 ai-je vu

Ok pour modif - Montage de boulons M12x50 sur les nouveaux châssis

  1. Casse du rivet servant de butée à la partie haute du mat : Supprimer ce rivet et ajouter à la partie haute du mat une bague d'arrêt riveté ( système identique a la partie intermédiaire ) 

En effet pour éviter de perdre une manche pour un rivet qui est seul à tenir à cet endroit (entre le diam 50 et le diam 45), je suggère (non pas d'enlever le rivet) mais d'ajouter une collerette + un petit rivet de 4 mm sur la partie haute diam 45, ce pour faire butée supplémentaire de sécurité, Détail à soumettre aussi avec les petites modifs souhaitées auprès de l'Issa pour faire inscrire cela dans la jauge Standart' qui se trouve agrafée au RIRC

OK pour modif

  1. Entretoise roue Arrière : Modifier la matière, remplacer l'alu qui se matte a l'usage par de l'inox

Si vous le souhaitez, je n'y vois pas d'inconvénient, pour moi c'est la même chose. Toutefois ce n'est pas de l'alu basique, j'ai choisi l'AU4G pour sa limite élastique de 250MPA, soit grosso modo équivalente à l'inox mais la dureté brinell pourrait aider en effet.

OK pour modif

  1. Support de frein : ne pas riveter cette pièce car un jeu important apparaît après quelque temps d'utilisation - la fixation par 3 boulons inox est préférable.

Là en effet tu as raison Eric, à l'époque cette patte était vissée, elle est devenue rivetée ... on va revenir aux 3 vis donc, j'en ai informé Seb ici à l'atelier.

OK pour modif

  1. Roue avant en plastique : Pour être en accord avec cette directive seagull  http://seagull.tv/dotclear/index.php?post/2010/11/20/Information-technique-et-commerciale. serait il envisageable d'autoriser le montage d'une gente spécifique en alu. Pour ce faire dans la jauge et dans l'article 1/3 remplacer  simplement " avant nylon pleine " par " adaptée "

Là on en a reparlé vendredi passé Eric et moi, le plastique est moins agressif en cas de choc, il est vrai que "dans ce monde industriel où tout se perd un peu.. exemple des tendeurs de lattes.. des jantes etc.. là en l'occurrence il est vrai que les jantes nylon 400x8 voilent (ne tournent plus bien rond) et ce depuis 1 an et demi environ. J'en ai bien sûr parlé à tous les grands producteurs mondiaux mais même avec 10000 roues on serait petit et on intéresserait personne dans ce gros marché qu'est la roue 400 dans le monde, or moi je ne parle que du 10ème : 1000 roues ; Donc peine perdue.

Pas de modification sur ce sujet


 Jauge

  1. Vérifier le point 2 ; latte aquabattten 16mm (HCT16) cette latte existe t'elle encore ( voire doc http://www.bainbridge.fr/media/063_118_hardware_fr__068959900_0926_08072010.pdf  page 8 - profil 16HCP)

en effet Aquabatten ne fabrique plus cette latte bleue clair en croix, Bainbridge maintenant et d'autres aussi  fabriquent le profil  mi-croix/mi-étoile 16x6mm, c'est la latte que nous montons dès lors d'origine. c'est de la fibre de verre, même si elle est noire, ce n'est pas du carbone.

 

Ajouter  photos ou plan précisant les dimensions de ces 2 modeles de latte au cahier des specifs

  1. Supprimer la marque des bâtons de compression si ceux ci ne sont plus commercialisés ( même doc ci dessus en page 11 )

Message envoyé à  L’ISSA ( Pierre Nyssens ) à pas de réponse


À votre disposition pour vous aider dans votre très louable démarche et remontée d'informations pour avoir une vrai monotypie dans une classe qui plaît de + en + aux jeunes,; ce qui est encourageant,

Bien cordialement,

Jean-Philippe.

 

Eric S515

 

THALES Avionics

   Eric PERRAUD

      Etudes & Développement

     CKT/ENG/BE - Direction Ingénierie

     (: 05 56 13 55 32

    eric.perraud@fr.thalesgroup.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article